Respect des peuples en isolement volontaire.

Pérou / FENAMAD/ Aout 2013

Le  26 et 27 Aout,  le gouvernement péruvien ouvre un dialogue avec les organisations indigènes du Pérou concernant la reconnaissance des peuples en isolement volontaire et les réserves territoriales. 

Les organisations indigènes espèrent que cette réunion sera  maintenue et non pas une fois encore remise car il est d’extrême urgence d'envisager des mesures et des actions concrètes pour la protection de ces peuples.


Après plusieurs années de travail, les organisations indigènes et des ONG ont réussi, au prix de grands efforts, à établir les périmètres de réserves en faveur  des peuples en isolement volontaire et en contact initial. Aujourd'hui le ministère de l’interculturalité - institution d’Etat responsable de garantir les droits des dits peuples -  convoque à une réunion le 26 et 27 d'Aout pour considérer ces demandes de protections territoriales. Quelques unes sont en attente depuis 20 ans  (réserve Territorial Kakataibo), d’autres depuis 10 ans  (réserve Yavari Tapiche et Napo Tigre). Pendant de longues années d’indifférence de l’Etat, la colonisation, la coupe illégale d’arbres, le narcotrafic, l’exploitation autorisée des ressources naturelles issues des espaces de vie des communautés en isolement au bénéfice de tiers se sont multipliés avec des graves conséquences pour ces peuples parmi les plus vulnérables de la planète. L’Etat péruvien est responsable de graves manquements vis à vis de ces peuples dont la reconnaissance et la protection sont censées être garantis par nombres de conventions, déclarations et accords internationaux. 

Nous sommes attentifs au processus en cours. Notre soutien aux organisations indigènes et notre engagement à leur côté ne faiblira pas tant que ces espaces territoriaux ne seront pas reconnus et que ne sera pas assurer une protection réelle et efficace des communautés concernées. 

PLUS D'INFORMATION : http://fenamad.org.pe/